jeudi 20 avril 2017

Rachel

La première fois que je t'ai vue, tu avais presque 6 ans. A notre mariage, tu en avais 9. Pour tes 20 ans, je t'ai fait une boite en cartonnage. En août 2004, je t'ai découverte avec bonheur enceinte. Gilles, mon mari, ton cousin avait juste oublié de me le dire. Tu étais rayonnante.
Il y a deux ans et demi, je t'ai offert ces trois papillons et j'en avait gardé trois pour moi pour être en lien avec toi.
Je t'avais écrit que j'avais acheté ces tissus aux Pays-Bas. Ils avaient été créés spécialement pour une organisation de soutien aux femmes atteintes d'un cancer du sein. Je te souhaitais que la force de ces femmes t'accompagne pendant ton traitement et t'emmène sur le chemin de la guérison. Tu m'avais envoyé une belle carte avec de beaux mots de remerciements.

Tu devais te marier le 15 avril, jour de tes 48 ans. Le mariage a été avancé au mercredi 12 avril. Le mardi, quand j'ai su que le mariage aurait lieu le lendemain, j'ai confectionné ce coeur avec tout mon coeur.


J'avais depuis longtemps ces deux tissus. Ils attendaient. Ce jour là, c'était ceux-là, comme une évidence. J'ai brodé vos initiales et dans un coeur les prénoms de vos enfants. 

Gilles était à Toulouse. Il avait avancé son retour pour être là samedi mais être là mercredi n'était pas possible. Il m'avait offert il y a longtemps un tissu que j'adore. Je l'ai toujours utilisé par petits morceaux pour des projets particuliers. Il me restait un petit morceau. Il avait toute sa place sur l'autre face du coeur.

 Mercredi matin, j'ai fait le paquet cadeau et j'ai pris la route. Comme beaucoup, je suis partie bien en avance pour être sûre d'être à l'heure.


Sur le chemin, j'ai eu un appel de ton frère. Tu avais perdu conscience en fin de matinée. Le mariage n'a pas eu lieu. Nous t'avons accompagnée dans ta chambre, ceux qui étaient là et ceux qui ne l'étaient pas mais pensaient très fort à toi. J'ai hésité et j'ai décidé d'offrir le coeur à Benjamin.
Puis je suis partie pour te laisser avec ton compagnon, tes parents, tes enfants, ton frère né juste un an avant toi. C'est lui qui m'a prévenue une heure après que tu venais de partir.

Toi, Rachel, si discrète dont on n'entendait pas beaucoup le son de la voix lors des réunions familiales, tu as eu un courage et une volonté incroyable tout au long de ta maladie. Tu nous a réunis en présence ou en pensées pour t'accompagner dans tes dernières heures de vie. Merci, Rachel.

J'ai fait ce dernier papillon pour toi. Un tissu avec des tulipes roses, comme dans le bouquet de mariée que tu avais demandé. Nos cinq prénoms sont écrits sur l'envers. Le papillon butinera les fleurs du dernier bouquet que nous pouvons t'offrir aujourd'hui.



Repose en paix, Rachel.

dimanche 16 avril 2017

un dimanche de Pâques dans mes tissus.

Un week-end de Pâques calme où j'ai eu besoin de toucher mes tissus, de coudre des choses simples.
Jeudi, j'étais allée passer l'après-midi avec mes copines chez la Fée Bobine. Réjane venait de recevoir une série de tissus qui m'ont fait craquer. C'est la collection "Corner of 5th and Fun" de Sandy Gervais chez Moda. J'avais le coeur lourd et la douceur des tissus m'a séduite, m'a fait du bien. J'avais deux idées en tête. 
J'ai fait deux oeufs de Pâques avec un partie de kits du Petit bûcheron. J'en avais déjà fait trois en 2014.
En mars, j'en avais fait un dans les roses pour que Réjane le présente et vende des kits aux puces des couturières. Ca avait donné envie à quelques-unes.
Il ya dix jours, lors de mon séjour à Toulouse, j'avais apporté deux kits de boutons et j'ai passé une après-midi couture avec une amie. Nous avons fait chacune notre oeuf  bleu turquoise avec des tissus et des galons achetés chez Petit Pan et chez Arrow Workshop. Voici les quatre.

 Et j'ai refait des lapins comme en 2014.

J'en ai fait avec les tissus achetés jeudi et cette fois-ci, j'ai fait les deux faces différentes. Mais je n'ai pas assez réfléchi et si je veux voir tous les tissus, les lapins sont tous dans le même sens. Par contre, j'ai ajouté un noeud au cou des lapins et j'aime beaucoup. Les tissus ne sont absolument pas mis en valeur par les photos...

 Mes quatre préférés.

Lou vient demain. Celles qui me suivent depuis au moins un an se souviennent sûrement de son quilt "la robe de Lou".
Je lui ai fait un lapin avec deux tissus utilisés dans son quilt. Complètement par hasard, une fleur est à la bonne place pour l'oeil et une petite feuille pour son museau.

 


Voici tous les lapins. 

 Lou aura un lapin, sa maman un oeuf. Dans chaque assiette, un poisson en chocolat complètera la ménagerie :-)

A très bientôt. Prenez bien soin de vous

samedi 1 avril 2017

Une housse pour ma tablette toute neuve

La dernière fois que je suis allée à Toulouse pour voir mon mari qui est pour deux mois et demi, je me suis abîmée l'épaule droite et un peu la gauche en portant le sac à dos. J'y avais mis mon ordinateur qui est bien lourd. Sachant que je devais à nouveau  bouger et que je n'avais pas envie de me refaire mal, je me suis achetée une tablette. J'ai attendu un jour calme pour la mettre en route et je ne me suis pas trop mal débrouillée. Avoir déjà joué avec mon smartphone m'a aidée, c'est sûr. Je n'avais pas commandé de housse et j'en ai cousu une la veille de repartir dans la ville rose. 
J'ai fouillé dans mes stocks de feutrine épaisse et j'ai choisi la bleue. J'ai fait la pochette sans réfléchir,  sans anticiper mais finalement j'aime ça, même si j'ai un peu pesté.
Pour décorer la pochette,  j'ai choisi un tissu couture rose et j'ai appliqué un coeur. Dans l'urgence, rien de tel que les basiques. Une tulipe aurait été plus long.
Pour fermer la pochette, j'ai choisi de faire un rabat rose vif que j'ai fermé avec du Velcro rose. Pour camoufler la couture du Velcro, j'ai appliqué un petit morceau du tissu rose en choisissant bien le motif. J'ai voulu faire une fantaisie et je n'ai absolument pas réfléchi. J'ai utilisé un point fantaisie beaucoup trop dense qui cachait le motif du tissu et écrasait les frisottis du Velcro. Intelligent!  Ben, non, pas trop!!!!
Du travail de cochon.  En plus, ce n'était même pas centré. J'ai recoupé le rabat. La feutrine, c'est super  pratique. Le rabat est esthétiquement un peu  juste mais il est efficace, c'était quand même le but principal. J'ai arrondi les angles et voici la pochette terminée avec la tablette à l'intérieur.

La photo plus grande pour vous montrer les détails du tissu, coeur et rabat. Ma machine à coudre a fait des points irréguliers.  J'ai changé l'aiguille mais il n'y a pas eu d'amélioration notoire.

Vous remarquerez bien sûr que la tablette est sur le site du blog :-)


J'achèterai peut-être une housse qui se déplie mais pour le moment, le haut de la tablette est posé sur deux dessous de plat en liège pour qu'elle soit un peu inclinée quand j'écris. 

Je suis très contente d'avoir cette tablette en voyage et je suis très contente de ma housse.

Voilà,  c'est mon premier article écrit de ma tablette et pas de mon ordinateur. Je ne le ferai pas souvent car je ne peux pas ou je ne sais pas réduire les photos et y mettre le nom de mon blog.

Prochaine étape dans ce monde que j'apprivoise ou qui m'apprivoise,  je ne sais pas trop, est d'ouvrir un compte Instagram.  Cocopatch a fait un article qui dit que c'est facile. Je vais me trouver un pseudo et me lancer...un jour.

L'étape suivante sera de trouver comment mettre sur la barre de droite de mon blog ou de gauche,  les symboles Pinterest et Instagram.  Mon mari et moi, on n'a pas compris comment faire. 


A bientôt,  prenez bien soin et vous :-))))
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...