lundi 20 février 2017

poisson vintage terminé

Si vous allez  voir là, vous pourrez revoir là où j'en étais dans le quilting.

Maintenant, il est terminé et mis en place avec son jumeau.




 














J'ai essayé en les inversant mais finalement, je préfère quand le poisson est accroché. Il risque aussi moins d'être sali que s'il est sur le bahut.





















J'ai aimé le quilter à la main sans plan, au fur et à mesure que les idées venaient. Pour la partie noire, j'étais en route pour ne faire que des ronds et les petits poissons noirs. Noir sur noir, ça ne rendait rien du tout. Je vous là où j'en étais en octobre.
J'avais fait un petit poisson vert qui rendait très bien. Donc j'ai décousu le noir et tout quilté en vert. Je l'ai fait d'autant plus volontiers que je quilte avec du Perlé DMC 12. C'est un pur bonheur. Je ne sais pas pourquoi mais il n'existe pas en noir.

Après en avoir quilté mon petit poisson long et quelques ronds, j'ai accroché mon quilt verticalement pour me rendre compte de l'effet. Puis j'ai pris un crayon pour tissu et j'ai dessiné les courbes. Ma main est partie toute seule, elle a tourné autour des ronds, s'est amusée. C'était génial, j'ai adoré ce moment. Et à un moment, ça a été juste comme il fallait. J'ai repris mon aiguille et mon fil...vert. 
Toutes les photos ont été prises alors que le quilt était accroché verticalement. Mais c'est plus pratique de vous les montrer horizontalement. 





J'ai ensuite quilté le poisson au feeling. Le mieux est de vous le montrer à l'envers.


 Les coins m'ont posé des problèmes. J'avais envie de jouer à nouveau à faire des noeuds. J'ai donc quilté les éventails et laissé les fils pendre. Puis je les ai repris et me suis amusée. Côté vert, je suis presque contente. Côté noir, à faire c'était drôle mais le résultat, quelle déception! C'était fouillis, moche. Juste le temps de prendre une photo 

et aussitôt fait, aussitôt défait! J'ai rentré les fils au bord intérieur de l'éventail et j'ai laissé comme ça tout noir, sans rien.

Tout le quilting vu sur l'envers. On voit bien que j'en avais fait un peu à la machine tout au début.

Pour la finition, j'ai suivi l'idée suggérée par la Ruche des quilteuses.
Depuis que Katell a écrit son article, elle a adopté l'expression proposée par Hubert Valeri pour traduire "to face a quilt". C'est  "finition en parementure". Ayant quelques souvenirs très lointains de couture, je trouve cette traduction appropriée. On voit sur l'envers cette finition. Sur le devant, on ne voit rien.

 Je n'utiliserai pas cette technique très souvent car elle n'est pas appropriée pour quilt double face comme je fais la plupart du temps. Mais, là, c'est juste parfait.

J'ai mis du temps à finir ce quilt, freinée par le manque d'idées pour les coins. Maintenant, je suis très contente d'avoir les deux quilts dans ma cuisine. Ce sont sûrement les deux quilts dont je profite le plus.


L'histoire du quilt et de son jumeau est là : 
http://destulipesetdescoeurs.blogspot.nl/2016/03/des-poissons-vintage-et-des-oiseaux-un.html
et puis là
http://destulipesetdescoeurs.blogspot.nl/2016/04/des-poissons-vintages-suite.html
et encore là
http://destulipesetdescoeurs.blogspot.nl/2016/07/des-poissons-vintage-un-quilting.html

Je pars à Toulouse dans quelques jours retrouver mon homme qui y est pour deux mois, préparation du satellite oblige. Je vais y retrouver mon fils aîné et voir le quilt noir et blanc en situation. Et je passerai une journée avec Katell et une trentaine de quilteuses. La vie est belle :-)

A bientôt. Prenez bien soin de vous :-)

19 commentaires:

  1. Je trouve ce quilt absolument sublime, les couleurs sont parfaites et le quilting très réussi. Tu peux être fière de ton travail...Bon séjour à Toulouse...ne mange pas trop de violettes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Albine, je suis très touchée par tes compliments. Les violettes, ça ira, je ne suis plus fan que ça. Je les préfère en vrai. Je suis surtout heureuse de rencontrer enfin Katell. Bises

      Supprimer
  2. Chanceuse ! Profites bien de ta rencontre avec Katell et son groupe... et de ton fils bien sûr.

    RépondreSupprimer
  3. Très joli et original, tu as bien travaillé, gros bisous et bon séjour à Toulouse si tu vois ma fille fait lui de gros poutous pour moi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Myriam. Quant à ta fille, je penserai à toi quand je serai là-bas, c'est tout ce que je peux faire :-) Bisous

      Supprimer
  4. Tres beau travail et surtout le quilting. J'adore les couleurs également. Et quelle patience pour le matelassage. Du coup tu quiltes quand même sur un tambour ou pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Jeanine. Oui, j'ai un tambour carré!!! démontable et transportable facilement et très pratique. Je ne fais du quilting main que sur de petits projets car je n'ai pas beaucoup de patience. Et un quilting irrégulier me convient bien. D'ailleurs, mes points le sont aussi :-)

      Supprimer
  5. Il est magnifique ton quilt ! Bravo ! Quelle imagination !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :-) Un des tissus de base s'y prêtait bien. Il y a quinze ans, je ne me savais pas créative comme ça!

      Supprimer
  6. A très bientôt ma chère Tulipe ! S'il te reste un peu de place dans la valise, mets ton poisson dedans... Il est si riche en fantaisie qu'il nous prendra un certain temps à admirer toutes ses écailles - je veux dire toutes ses facettes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je vais tout faire pour l'apporter et peut-être même que vous aurez la primeur d'autre chose. Ah, ah!!!!

      Supprimer
  7. Ils sont tous deux magnifiques dans ta cuisine ! J'adore aussi les couleurs et le quilting de perlé vert sur fond noir ! J'adorais faire çà ...il y a bien longtemps!... là j'essaie de terminer ma petite couture pour l'anniversaire de Manon fin de semaine. Beau séjour à Toulouse! Quelle chance de partir au soleil ! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quilter avec le perlé, c'est vraiment super agréable! Bonne couture, je la découvrirai sur ton blog :-) J'ai un peu de mal à imaginer vivre à 15°. J'ai oublié!!! Bisous

      Supprimer
  8. J'aime beaucoup ton quilting en n°12! Bizhhhhhhh

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'as jamais tenté, essaie. Mais ensuite, dur dur de quilter avec un autre fil. Je te préviens :-) Bises

      Supprimer
  9. il est sans conteste beaucoup mieux mis en valeur accroché au mur!
    et quelle bonne idée d'avoir mis ton quilting en couleur pour rehausser ce fond uni!
    je me suis essayée moi aussi à cette finition en parementure, pour un ouvrage à accrocher c'est assez intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Murielpour toutes tes remarques si positives. Oui, la finition en parementure est intéressante et facile à faire...sauf pour les quilts recto-verso! J'ai envie d'explorer quand même.

      Supprimer
  10. merci de partager ta démarche! le rendu est très chouette! bon séjour à Toulouse! et bises à Katell!

    RépondreSupprimer

quel plaisir de vous lire!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...