vendredi 24 juillet 2015

trois coussins pour Maxime

Après le quilt de Max, je suis passée à une taille plus raisonnable. Maxime s'était acheté quelques coussins et m'a demandé de lui en faire. J'ai repris les mêmes tissus, toujours la gamme Comma de Zen Chic chez Moda. Le démarrage a été un peu long mais l'inspiration est venue doucement. J'avais envie d'utiliser des bandes qui me restaient, un zozio en trop, des ronds, du jaune, du noir, du vert, des tissus coups de coeur et quelques bandes d'un jelly roll.

                                                                          recto
                                                                           verso
Je vous les détaille un par un

Premier coussin :

Restes de bandes cousues pour le quilt, beaucoup de jaune et un peu de noir car je n'avais plus de jaune, ce qui finalement était très bien. Je pensais quilter des lignes parallèles mais ayant mouillé le carré, il a godaillé. J'ai donc quilté en jaune des lignes parallèles qui godaillaient et je préfère comme ça. Je vais sûrement m'en inspirer pour le quilting

un zozio dont la couleur du fil brodé ne me plaisait pas pour le quilt, entouré de bandes que Maxime avait aimées. La spirale du quilting gris part du bec pour symboliser le chant de l'oiseau qui même s'il est en cage, est libre de chanter. J'ai aussi quilté le contour de l'oiseau et quelques traits. J'avais déjà mis une couche de molleton derrière le zozio, il est donc bien en relief. Ce carré là m'a perturbé un moment car j'avais cousu deux bandes avec le vert à l'intérieur et deux bandes avec le jaune à l'intérieur, justement pour casser cet espèce d'enfermement. Je n'étais pas contente du coussin et je ne savais pas pourquoi jusqu'au moment où j'ai réalisé que c'était moche. J'ai donc décousu deux bandes et les ai recousues inversées et là, c'était juste comme je voulais. Et j'ai vite trouvé le quilting qui me plaisait.

Deuxième coussin

 le tissu est juste sublime et se suffit à lui-même. Pas de quilting


Je me suis inspirée d'un modèle de Lauren Terry trouvé sur modabakeshop. Je n'ai pas trop compris car elle dit avoir utilisé des bandes de 2.5 inches et que son coussin fait 16 inches donc 40 cms. Mes bandes font le même largeur, mon coussin fait 50 cms et j'ai utilisé moins de bandes qu'elle. Et du coup l'effet n'est pas le même. Si je refait ce genre de dessin, je prendrai des bandes moins larges. Peu de quilting, juste le long des coutures d'un seul côté de la bande, en blanc cassé brillant.

Troisième coussin

 Un tissu bien présent pour le fond, de l'uni pour apaiser, un tissu ludique pour continuer et un rond dans un reste de bandes. Appliqués, collés et la broderie machine balnc cassé brillant là aussi sert aussi de quilting.

                                             détail de la broderie-quilting 


une bande de reste de bandes, un rond dans ce tissu que j'adore. Un quilting  noir de quatre cercles (un pour l'appliqué et trois concentriques) et des lignes seulement à droite qui continuent les lignes des tissus.

En photo, Maxime les a déjà aimés, en vrai, ce sera encore mieux. Je les garde jusque fin août.
Il me reste beaucoup de tissus de cette gamme. je voudrais en faire un quilt pour moi mais pour le moment, je n'ai pas d'idées et j'ai envie de travailler sur d'autres couleurs. Je vais dans le vert et rose. Eh, oui, sacré changement!

Ca m'a aussi donné l'envie de faire des coussins. J'ai ressorti des restes d'un quilt très simple. 

à bientôt :-)

mercredi 22 juillet 2015

deux jours à Troyes

Nous devions y aller quatre jours. Mais c'était au moment de la canicule et nous y avons renoncé. Mais j'avais gardé en tête l'idée et quand le temps s'est rafraichi, une envie d'escapade est revenue.
La ville est très belle et nous logions dans une maison à colombages. Repas du soir et petit déjeuner dans la cour intérieure entre vielles pierres et verdure. Pas de photos, juste des photos dans la tête, les plus belles.
Nous avons visité le Musée d'Art moderne et plusieurs tableaux de Maurice Marinot, peintre troyen m'ont fait penser au patchwork. Je les ai imaginés reproduits en tissus, en partciulier toutes ces taches de couleurs. Je visualisais les morceaux de tissus coupés à cru, posés et juste maintenus par des coutures libres.
Je n'avais emmené mon APN, juste mon "téléphone intelligent". Donc qualité des photos pas optimum mais correcte!





 J'ai vraiment beaucoup aimé cette aquarelle représentant Monsieur Pierre Lévy dans sa bibliothèque. 
Pierre et Denise Lévy ont offert leur collection au Musée d'Art moderne et elle nous a bien plu.
Et si je n'avais pas d'idée pour faire mes quilts, je pourrais m'inspirer de ces vitraux pour des quilts très géométriques et modernes (Cité du vitrail)




 ou de ces dessins pour du boutis, du celtique ou du quilting (c'est bon de rêver!!!)
Jouer avec les formes des toits en ardoise,


 ou celles de ce toit en bois


Ah non, le jardin de curé, c'est déjà fait!


et dans l'église, tomber sous le charme de coeurs à broder 
 
Au Musée  de l'Outil  et de la Pensée Ouvrière
imaginer un quilt de petits trains-rabots


trouver encore des coeurs (encore des rabots absolument splendides)




 
trouver des formes de poissons 
simplement admirer des objets de mesure
se laisser envoûter par un univers un peu fantomatique

  ou un peu coquin.
  
Ce musée est le paradis des photographes.


La collection d'outils est d'une quantité et d'une qualité rares. La mise en scène est magnifique. 

Et si j'avais envie de tricoter ou crocheter...





                                 Nous avons passé deux belles journées



On recommencera, c'est sûr!!
A bientôt!


dimanche 12 juillet 2015

la chaîne irlandaise revisitée

Je n'avance pas trop. Ou plutôt, si. je viens de faire un petit quilt mais je vous le montrerai en septembre avec son tuto. Je n'ai pas avancé d'un pouce les coussins de Maxime mais j'ai passé notre cour au Karcher et changé quelques pavés trop cassés. Un peu de broderie et quelques bons livres dévorés... 
J'ai aussi essayé de changer la photo de présentation du blog (j'en ai un peu marre de voir les coeurs en tulipes) mais je n'y arrive pas!
Deux heures après avoir publié mon article, mon mari est venu à mon secours. Que ferais-je sans lui!!! Donc les deux lignes précédentes ne sont plus valables sauf ce qui est écrit entre parenthèses :-)

Je suis donc allée voir dans ma réserve de vieux quilts pour voir ce que je pourrais vous montrer. En voici un simple qui devait l'être encore plus au départ. C'était du temps où la cocotte de kiev au Caire et à Lyon était aux Pays-Bas et avait créé un groupe de patch qui je crois bien ne s'appelait pas encore "patchetcopines". Annick avait proposé de nous apprendre à faire la chaîne irlandaise en méthode rapide. Je connaissais la méthode mais j'avais envie de jouer le jeu. Ca me plaisait bien de faire un quilt rapide et facile. De temps en temps, ça fait du bien! Je voulais utiliser les restes de tissu de rideaux que j'aimais bien additionné à un tissu uni. Je reviens toute contente à la maison et j'annonce ça à mon mari. Je lui montre le projet et là "non mais, c'est moche, c'est trop régulier!!!" et le voilà qui me dessine un projet.


 J'avoue, je l'aime beaucoup et j'aime les idées de mon mari. La base de la chaine irlandaise est là mais ce qu'il en a fait est original. Evidemment, à l'époque, je n'avais aucune idée qu'un jour je ferais un blog, je crois même que ça n'existait pas. Donc pas de photos de la progression, juste le résultat final. C'était en 1998, au siècle dernier!!!
Ce qui devait être rapide s'est avéré un peu long car j'ai du faire attention à la disposition du tissu des rideaux. Je m'étais installée dans la chambre de notre deuxième fils qui venait de partir étudier en France. Ca me faisait de l'exercice, la chambre était au deuxième étage et ma machine à coudre au premier. Et pas de méthode rapide sauf pour les petits "ninepatch". Le quilt peut paraitre un peu fouillis mais il est très construit.

 Si vous ragardez bien vous verrez que le quasi rectagle uni est constitué de 9 carrés dont deux, bien qu'en tissu uni sont faits de neuf petits carrés. Eh oui, c'est ça le vice!!! 


Le quilting est simple mais là aussi original. Le voici ci-dessous. Et là, pas d'intervention de mon mari, juste mes idées à moi. J'ai juste quilté des carrés de travers avec quelques "nine patch". la bordure aussi est ma patte personnelle.
Pas d'étiquette, pas de signature! 
Le tissu uni a mal vieilli, il a pâli. Il a perdu son éclat mais reste beau. Je retrouve ce quilt avec beaucoup de plaisir quand je retourne aux Pays-Bas. Je ne m'en lasse pas.

Merci ma cocotte pour ce projet!! Tu t'en souviens? Céline avait fait une nappe blanche et jaune. Isabelle avait peut-être fait un quilt bleu et blanc...Les autres, j'ai oublié.

A bientôt :-)

samedi 4 juillet 2015

Boris et son jardinier Gérard

Lors de l'exposition des travaux de mon groupe de Vouziers que vous aviez vus là (clic), plusieurs personnes auraient aimé acheter des marionnettes ou des poules. J'ai toujours répondu que je ne les vendais pas mais j'ai craqué devant un garçon adorable et sa maman adorable elle aussi. J'ai proposé de lui en faire une en lui demandant s'il avait une préférence. Et ce petit bonhomme m'a montré une marionnette en me disant "avec ces cheveux-là et ce tissu blanc et jaune comme ça!". Sa détermination était impressionnante, touchante. 


Je l'ai bien prévenu qu'il n'y aurait pas d'arrosoir car je n'en avais pas d'autres.
J'ai donc refait exactement la même marionnette et je l'ai expédiée à Boris. Bien sûr, sa maman m'avait demandé combien elle me devait . Je lui ai répondu "rien du tout, juste un petit mot de Boris ou un dessin me fera plaisir."
Je vous laisse découvrir ce que j'ai reçu quelques jours plus tard :









et le mot de sa maman
 




Je trouve ça génial!

A bientôt :-)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...