dimanche 31 mai 2015

quilt de Max, j'avance bien :-)

C'est tranquillement jouissif. J'adore! 
Jusqu'à présent, quand j'étais dans une phase créative, j'avais un fond d'inquiétude et beaucoup de doutes. Du stress aussi. C'est sûrement un effet d'une séance de thérapie assez extraordinaire mélé à ce que m'ont apporté les remarques sur mon quilt "verger-potager" lors de l'exposition de mon groupe, mais j'ai une tranquillité en moi, j'ai confiance en moi... Pourvu que ça dure!!!! C'est tellement bon.

Réjane m'a donné l'idée de branches sur lesquelles seraient posés les zozios. Je l'ai fait à ma façon pour deux d'entre eux, je me rends compte en regardant la photo, ce sont sous les deux zozios verts.

 J'ai supprimé une petite bande au dessus du zozio orange et ajouté une bande plus large et plus grande entre le orange et le jaune. Décidément, la photo est vraiment un excellent moyen de regarder différemment. Et écrire un article aussi... Je m'aperçois que les deux zozios sont presque alignés. Le orange aurait dû être plus à gauche. Je l'ai décalé en hauteur par rapport au vert de gauche et je n'ai pas fait attention au jaune. Enfin si, mais après j'ai encore modifié et là, la fatigue commençant à venir, je n'ai pas fait attention. Pas du tout sûr que j'aie le courage de démonter. En mettant un petit morceau de tissu en haut à gauche de l'orange, j'arriverai peut-êre à tromper le regard. Et ce quilt est destiné à être sur un canapé donc sera vu différemment.

Toute la partie droite est assemblée. J'ai ajouté une fine bande à fond noir pour couper le grand espace au dessus du zozio vert. Elle va jusqu'au bord. Pour le moment, c'est la seule, j'en mettrai peut-être une de l'autre côté. Les carrés de tissus sont juste posés pour le moment et il y aura sûrement des ajustements. Je les appliquerai.


  Voilà le plan du quilt. Il m'a permis de préparer tous les morceaux de tissu de fond.

Voici la partie gauche. Je dois refaire le zozio noir avec du fil vert pomme. Je pense faire un demi-cadre jaune. Pour le moment, aucune idée de la façon de rendre vivant le grand espace au dessus du zozio sur fond jaune. Le quilting sera dense et suffira peut-être à donner du caractère à ce coin-là. L'idée qui me vient est de peut-être de partir d' un zozio en quilting et de continuer à quilter autour. Il y aura sûrement une ou deux taches de couleur.

Il me reste du tissu, des restes de bandes, bref, de quoi refaire un petit quilt. L'aventure n'est pas encore terminée qu'une autre commence déjà un peu dans ma tête!!! Normal!!!

A bientôt et vos idées et remarques sont toujours les bienvenues :-)

jeudi 28 mai 2015

Quilt de Max, progression du jour

Voilà où j'en suis ce soir


 J'ai envahi l'ancienne chambre de Maxime et j'ai marqué avec de l'adhésif rouge sur le sol la taille du quilt. Le lino étant gris, ça me facilite les choses pour avoir une idée de ce que le quilt va être.
 Ce matin, j'ai donc coupé un tas de bandes que j'ai assemblées : 


Puis j'ai coupé des bandes de différentes largeurs. J'aime bien l'idée des bandes verticales. J'ai aussi envie de quelques bandes horizontales qui partent des zozios. J'ai disposé quelques carrés bruts. Je laisse comme ça pour ce soir. J'attends l'opinion de Maxime et la vôtre. Mon mari n'a pas l'air très emballé mais je le comprends,il y en a trop pour ses goûts.
Je n'oublie pas non plus que le quilting va encore donner du caractère au quilt. Le biais autour du quilt sera dans le tissu noir avec les virgules blanches ou un mix de plusieurs couleurs. Ou tout simplement gris, mais ça m'étonnerait.

Voilà. A bientôt pour la suite.

quilt pour Max : et maintenant, que vais-je faire?

comme chantait Bécaud...

J'ai fait 6 zozios, voici les derniers



Je crois que je vais retravailler un peu le deuxième, je trouve qu'il lui manque quelques traits de crayon ou de plumes! Quant au troisième, je pense en refaire un avec du fil vert plus pétant, on ne voit pas assez la broderie, c'est trop terne.
Mais pour le moment, ma MAC de compétition est chez le réparateur. J'avais gardé la précédente et bien m'en a pris car je peux continuer à coudre. Elle est moins bien pour le quilting libre que je commence à apprécier, d'ailleurs! Donc, je referai mes zozios quand j'aurai récupéré ma MAC de compétition.

Comme j'ai dit à mon fils aîné, moi, sans machine à coudre, c'est comme lui sans appareil photo ou mon mari sans ses stylos, c'est pas possible, c'est inenvisageable!

Vous vous souvenez peut-être que je râlais après les plis une fois le quilting libre fait. Mon amie Fabienne m'a vanté  le Spray stabilisateur de tissus Terial magic.
Je vous montre les étapes d'utilisation :

 Dans une bassine, j'ai aspergé le tissu de spray et le chiffonnant, malaxant pour que le produit pénètre bien.
                    J'ai suspendu pour sécher (les endroits clairs ne sont pas imprégnés).
 J'ai repassé. Waouh, le tissu est bien rigide!!! Par contre, les dessins au stylo Frixion sont partis.
 Un petit moment dans le réfrigérateur n'a pas suffi à les faire réapparaître, il aurait fallu le congélateur mais il était plein donc j'ai redessiné les coups de crayon.
Je n'ai même pas mis le tissu dans un cadre pour broder en quilting libre. J'ai trouvé ça assez facile, d'autant plus que j'ai une extension du plateau de ma MAC.
Pour l'oiseau sur fond jaune j'ai procédé de la même façon. 
L'oiseau orange est passé dans le cadre car j'avais changé de maison et n'avais pas pensé à prendre l'extension du plateau. (Il faut dire que j'ai emmené mes deux machines, plus une caisse de projets et tissus...Je suis presque comme l'escargot, je n'emmène pas ma maison, juste une partie de mon univers tissu-broderie. Ca me rassure.) Sans l'extension, c'était moins facile et j'ai préféré utiliser le cadre. Comme pour les autres oiseaux, j'ai mis du molleton sous les oiseaux.
Je suis très contente de ce spray. Il faut bien passer ensuite le tissu sous la douche pour éliminer un maximum de produit. 

Et maintenant... 





 Deux options :

un quilt épuré avec les oiseaux, beaucoup de gris et un peu des autres couleurs pour mettre les oiseaux en valeur sans les étouffer.

ou un quilt un peu chargé avec beaucoup de couleur où les oiseaux seront un des éléments de quilt.

Le recto du quilt fait 1,90 m de côté.Pour vous donner une idée des dimensions, la hauteur des tissus que vous voyez fait 25 cms donc il y a beaucoup de place autour des oiseaux...

Mon mari penche pour la première solution avec juste des tissus à fond blanc. En photo, en tableaux, il préfère le noir et blanc...

J'ai envie de mettre des couleurs. Pas envie de surcharger non plus. Je pense à un vol d'oie un peu irrégulier, je nage un peu... Je crois qu'il faut que je me lance un peu, que je coupe du tissu, que j'improvise, que j'essaie. J'ai beaucoup de tissu gris donc je peux me permettre de me planter. De toute façon, de mes essais, j'arriverai à faire quelquechose. Il faut juste que j'ose, que je me lance. Ca mûrit, ça occupe mes nuits... Je suis incapable de dessiner un projet, de visualiser à l'avance.

Vos idées sont les bienvenues.

Ca c'étati hier soir aux environs de 23h, ce qui est tard pour moi, je suis plutôt poule pour le coucher! Les idées ont en effet occupé ma nuit. Ce matin, j'ai posé l'endroit du quilt sur notre lit, je l'ai recouvert du tissu gris et j'ai posé les zozios dessus. Ca me donne déjà une meilleure idée de la place que prennent les zozios.


 Cette nuit, j'ai eu l'idée de faire des bandes de bandes assemblées puis recoupées. J'ai posé mes tissus les uns à côté des autres, les ai recouverts pour me donner une idée de ce que ça pouvait rendre.


Ca me tente bien. Je travaille souvent avec des fat quarters mais là, j'ai des bandes de tissu de 25 cms x 110 cms. je n'aime pas beaucoup car ce tissu est mou. Je dois donc couper dans le sens du droit fil donc ce seront des bandes de 25 cms de long. Je vais tenter de couper à main levée sans cutter et peut-être aussi avec cutter, des bandes de largeur constante ou de travers... De faire de ce qui pour moi apparait comme un inconvénient, un avantage, aller vers l'exploration, les essais. J'ai la chance d'avoir trop de tissu pour faire le verso, je peux donc tenter. C'est comme ça que je serai la plus créative et que les idées viendront au fur et à mesure.

J'essaie de vous tenir au courant de mes essais. Et de ne pas oublier le monde autour de moi :-)

à bientôt

mercredi 20 mai 2015

verger potager , le quilting et le verso

Tout d'abord, merci pour vos commentaires et vos passages, même silencieux  qui nous font vraiment plaisir à mon mari et moi. 
Au départ, ce quilt était donc une aventure à deux et elle s'est terminée à trois. J'ai commencé à le quilter à la main. Là, je me suis moins régalée mais j'ai bien avancé. Restaient le quilting des chemins du potager et le quilting du verger. Et c'était clair pour moi que j'allais le faire à la machine. Et le quilt s'est transformé en Belle au bois dormant. J'ai essayé d'apprendre à quilter à la  machine et comme je suis un peu têtue, j'ai mis beaucoup d'années à accepter que je ne le ferais jamais. Quilter des lignes droites, ça va, des lignes un peu courbes, ça peut aller mais au delà, ça ne va pas du tout. Je n'ai pas la patience d'apprendre pour ça et je ne voualis pas que le quilting soit bâclé. Mais je ne voulais pas que quelqu'un d'autre y mette ses pattes.
Puis....
j'ai rencontré Leslie qui avec sa "long arm" quilte d'une belle manière. Elle a monté sa petite entreprise avec des amies, a reçu un prix. Ses amies sont parties (vive l'expatriation!) et elle continue seule. J'ai donc défait ce que j'avais quilté à la main, je ne me souvenais plus en avoir quilté autant...Et j'ai confié mon quilt à Leslie. Elle a eu l'idée de coudre une première couche de molleton sous les arbres. Je suis allée l'aider pour découper le molleton autour des arbres.


 Leslie a eu une idée magnifique pour mettre les arbres en valeur. On voit très bien sur la photo cette sorte de spirale ondulée. 
Elle donne un beau volume et vie aux arbres et adoucit leur forme géométrique. J'adore! 
Autour des arbres, d'un commun accord, Leslie a quilté des feuilles très denses qui ont encore accentué le volume des arbres. Le fil est multicolore.


Vous avez un peu de mal à les distinguer? Un peu de patience, vous les verrez mieux plus loin.

Je lui ai dit ce que je voulais pour le chemin. J'avais vu sur un quilt de Gre Koopman qui a tenu quelques années la boutique de Harleem. Gre, je te fais un petit coucou là où tu es. J'espère que tu y es bien.
Je voulais symboliser les pas des gens qui se promènent (coucou Claire :-)) d'un carré à un autre pour admirer , découvrir toutes ces plantes qui font la richesse de ces jardins de curé ou ces jardins de châteaux.



J'ai laissé à Leslie plus de liberté pour le quilting de la bordure. J'avoue avoir été un peu déçue sur le moment par ce quilting un peu trop sage à mon goût mais finalement, il me plaît bien. J'avais eu un gros coup de coeur pour ce tissu et j'avais l'idée que Leslie quilte les arbres en une sorte de quilting libre suivant le tronc et les branches mais je lui avais laissé la liberté de choisir ce qu'elle voulait faire. Ca aurait été plus contemporain mais peut-être trop dur, j'allais dire lugubre, accentuant la nudité des arbres.
  C'est avec ce quilt que j'ai commencé à faire des versos un peu originaux. Mon mari avait un jour émis le souhait que je confectionne une tête de lit verte en patchwork. Nous avions donc acheté beaucoup de tissu verts, ma boite débordait. Puis nous avons changé de maison, changé de couleur de tapisserie et le vert n'avait plus de sens. J'ai donc décidé d'utiliser une partie de ces verts pour le verso du quilt. On y devine le quilting. Leslie a utilisé un fil jaune pour tout le quilting de ce côté là ce qui est très bien.


                                 Je vous laisse apprécier de plus près





 Alors, oui définitivement, le quilting machine, ce n'est pas comme le quilting à la main. CE N'EST NI MIEUX, NI MOINS BIEN, C'EST JUSTE DIFFERENT ET CA A UNE GRANDE RICHESSE AUSSI. 

Je vous montre aussi l'étiquette, imprimée sur tissu, collée et cousue. J'y ai un peu résumé l'histoire de ce quilt.


Et un dernier petit clin d'oeil pour matérialiser toutes ces années de travail et d'endormissement. 


                                                Me voici montrant le top terminé en 2001
Et  devant mon quilt la semaine dernière. La couleur de mes cheveux a un peu changé!!!

J'ajoute ceci au lendemain de la publication de mon article : si vous voulez voir ou revoir un autre travail commun à nous trois, allez voir les danseurs en un clic.

A bientôt!









lundi 18 mai 2015

verger-potager, recto

Ce qui vient de m'arriver est un peu étrange. J'ai fait découvrir lors de l'exposition qui vient de se terminer ce qui est pour moi une vieille histoire. Mais pour les personnes qui l'ont découvert ce quilt est tout neuf. Ca m'a fait du bien d'avoir des regards neufs.


La réalisation de ce quilt est une longue aventure.Le thème avait été décidé en 1997 par le groupe dont je faisais partie. Je n'ai pas eu le temps d'avoir une idée que mon mari avait déjà un projet. Il l'a dessiné et nous l'avons peaufiné tous les deux.

Le quilt fait 1,55 m de côté. 

Le côté verger a été assemblé en couture sur papier, Je n'étais pas douée et ne le suis toujours pas pour l'assemblage à la main. Voici les deux carrés de base qui font 6,5 cms de côté.


Quand j'ai eu fini la première moitié (125 carrés), j'ai vécu un grand moment de découragement! Encore autant!!! Mais bon, l'envie de voir ce que ça allait rendre est très motivante. C'est ce qui fait avancer la patcheuse, la quilteuse, la brodeuse et un tas de gens créatifs. Vous reconnaîtrez peut-être des "vieux tissus", c'est le charme des quilts démarrés il y a longtemps!

Un petit mur sépare le verger du potager. J'ai utilisé deux  tissus coupés sûrement cousus en plusieurs bandes de largeur différentes et recoupées. Je ne sais plus mais en regardant le résultat, ça doit être ça!

Je voulais m'amuser avec la partie potager et essayer différentes techniques : cathedral window, chenille, c'était assez nouveau à l'époque, pliage. J'avais envie de relief. Je me suis amusée comme une petite folle. J'ai coupé, cousu, plié, assemblé, appliqué. Quel régal! Les carrés font environ 17 cms à l'intérieur et 20,5 cms à l'extérieur.

 
                                   Cathedral window et ses variantes

                       Pour en revoir d'autres, allez-vous balader là (clic) 

Puis deux variantes du log cabin
 Le log cabin arrondi, la largeur des bandes brunes est 8 mms, celle des bandes beiges, 5 mms

                                            Le log cabin "tourbillon" dont j'adore les tissus

                                                       Puis la chenille

                                               Le nine patch

Et encore du pliage avec quatre roses et une fontaine. Les deux pliages sont tirés du même livre
 Pour les roses, on plie le tissu et ensuite on tire et on tourne et on fixe avec quelques points. C'est la dernière chose que j'ai faite et j'ai longtemps hésité. 

Ici aussi difficile de deviner le pliage, la fleur est un tournesol dans le livre, en bleu, elle est devenue la fontaine. Vous pouvez en voir d'autres là (clic)

Puis ma petite création personnelle que vous avez déjà vue  dans d'autres couleurs ici (clic) avec son tuto



                                   oui, le papillon a la tête à l'envers!!

J'ai cousu une bande fine orange tout autour du quilt et j'ai tenu à ce qu'elle aille jusqu'au bord du quilt y compris pour le biais pour que le verger et le potager soient ouverts vers les autres et pas enfermés, clôturés. Le tissu de la bordure extérieure est parsemé d'arbres, vous les verrez mieux dans le prochain article consacré au quilting.

Voilà, j'ai attendu que ce quilt soit exposé à Vouziers pour vous le faire découvrir. Je voulais leur laisser la primeur, façon pour moi de les remercier de ces bons moments passés ensemble et de leur présence chaleureuse quand mon moral chavire un peu. 

Notre expo a été un vrai succès. Vous pouvez en retrouver d'autres photos chez Myricoud et sur le blog de notre club (cliquez sur les deux liens en bleu).
Pour ma part, c'est la première fois que je participais à une exposition et c'est une très belle aventure. C'est un vrai plaisir de voir un tas de personnes s'intéresser à nos quilts, des hommes, des femmes, des connaisseurs, des gens qui n'y connaissent rien et qui sont friands d'explications. Moi qui aime tant partager ma passion et la faire connaître, j'ai été comblée. Nous avons eu des classes de maternelle et les enfants étaient très curieux et enthousiastes. Nous avons eu de jeunes adultes handicapés heureux de voir de belles choses et le disant à leur façon. 

C'est aussi une belle aventure que de partager ces moments et ces enthousiasmes avec les personnes de mon club. Se voir presque tous les jours, tout le long de l'après-midi a renforcé des liens. Les idées ont déjà fusé pour les thèmes de la prochaine exposition dans trois ans. Et quoique le groupe décide, j'ai une idée pour moi qui me ramènera à mon adolescence!

A bientôt :-)



samedi 9 mai 2015

suite de l'expo, les affiches


Comme promis hier, je vous parle de ce petit coin d'expo

 En mai 2013, quand j'ai rencontré pour la première fois Violette, Viviane et Annette, elles m'ont littéralement bombardée d'idées de projets pour l'expo de cette année. Vous avez vu quelques pages du cahier textile, la botte et le chapeau (cliquez sur chaque mot en bleu si vous voulez les voir ou revoir). Vous pouvez chercher dans les photos d'hier pour les retrouver. Un des autres thèmes était "la publicité". Nous nous sommes toutes orientées très vite vers la reproduction d'affiches.
Les habituées auront aussi reconnu sur la table mes marionnettes, mes poules et mes poissons.

Je vous présente d'abord les affiches réalisées par mes copines.

                                                 Violette et le Mouvement pour la paix

                                                  Ghislaine qui a a déjà lavé sa robe, elle!

        Viviane la gourmande

 
                                      Mado, notre doyenne nous prépare une bonne soupe

                                                   Martine éveille les enfants au cinéma

                    Noëlle a glissé deux vraies mignonnettes de chocolat dans le panier 


  Annette, oeuvre pour le rapprochement entre les Alsaciens et les Champ'Ardennais

 On le dit souvent et là, c'est encore vrai, les photos sont décevantes et ne rendent pas hommage au travail fait, au relief, à l'appliqué minutieux...

Pour ma part, j'ai mis du temps à trouver ce que je voulais faire. Puis un jour, c'est devenu évident : une affiche du Festival des marionnettes dont le vrai intitulé est "Festival mondial des théâtres de marionnettes". Il a lieu depuis 1961 tous les trois ans puis maintenant tous les deux ans à Charleville-Mézières, là où j'habite quand je suis en France. Comment n'ai-je pas pu y penser plus tôt!  En cliquant , vous pourrez voir toutes les affiches. Certaines se prêtent volontiers à une interprétation en tissu et je ne dis pas que je n'en ferai pas une ou deux autres. J'ai choisi l'affiche du premier festival. A l'époque, Charleville et Mézières étaient deux villes distinctes. Elles ont fusionné en 1966, absorbant plusieurs petites communes. 



 Voici quelques unes des étapes de la confection de l'affiche

Mon mari l'a agrandie et photocopiée en noir et blanc

Les arcades et le centre de la Place Ducale, symbole de Charleville. Ils seront ensuite appliqués et leur contour quilté. Le rideau rouge est en soie et "en volume", cousu en haut et les plis maintenus par un ruban.


 La marionnette est en gefitex. J'ai oublié de prendre d'autres photos. J'ai ensuite brodé le bord des morceaux au point de bourdon irrégulier.  

On l'aperçoit dans le coin en haut à gauche. Ma machine à coudre a fatigué, chauffé et a donné des signes de faiblesse...

J'ai simplifié le texte en gardant l'essentiel. J'ai découpé du freezer paper ou papier "de boucher ou de fromager", bref du papier avec de la cire.


Je l'ai posé au fer à repasser sur mon fond et j'ai peint avec de la peinture pour tissu achetée chez Emma. Un pot jaune, un pot rouge et un pot bleu plus le kit pour peindre et nettoyer.

                    J'ai quilté autour de chaque lettre, c'était un peu longgggggg

la chose vue de profil

 
La marionnette est fixée par quelques points et n'est pas appliquée.  Les fils sont fixés sur la barre de bambou et à là où ils s'accrochent à la marionnette. L'idée qu'ils dépassent de l'affiche m'a été donnée par un de mes fils. J'ai tenté de faire la croix qu'utilise le marionnettiste pour accrocher et manipuler sa marionnette.
                            
Et en situation chez nous, dans l'escalier. Elle rend magnifiquement sur le mur en pierre. Ici, les couleurs du mur sont atténuées par la lumière trop forte. Quoi, de la lumière trop forte dans les Ardennes. Oui, oui!!!

Merci pour votre passage, même silencieux et merci pour vos commentaires chaleureux sur l'expo. Je ne manquerai pas de les transmettre. La première journée a été un beau succès.

A bientôt :-)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...