mardi 24 mars 2015

Alors, tu tires ou tu pointes? projet Norvège année 3

Ma contribution au projet Norvège de cette année a finalement été un peu plus créative que prévu. Pour les nouvelles, je raconte l'histoire en bref. Mon frère, prof de cuisine en section européenne à Etiolles, emmène depuis plusieurs années avec des collègues des élèves de première en Norvège. Ils y font une semaine de découverte pédagogique et cinq semaines de stage. Pendant la semaine pédagogique, ils préparent un ou plusieurs repas dans un restaurant norvégien et depuis deux ans, je suis sollicitée pour aider à la déco. La première année, j'ai fait des poules(clic) et l'année dernière des marionnettes(clic).
Cette année, le thème est la Provence et je devais juste faire des chemins de table et des sachets de lavande que je vous avais montrés là (clic). Finalement, Annie, tu pourrais faire deux joueurs de pétanque? Tu sais comme les marionnettes de l'année dernière. D'accord!



vous devinerez (on ne voit pas très bien) que le plus jeune a une petite poche de laquelle sort une ficelle qu'il tient à la main et au bout de laquelle il y a le petit aimant qui va lui permettre de ne pas se baisser pour ramasser ses boules. Et la dite ficelle lui permettra peut-être aussi de mesurer la distance entre la boule et le cochonnet. Là, il faudra qu'il se baisse! 
Le papi est habillé de velours. Ils ont tous les deux un beau pli dans le dos, finalement assez élégant. Il est là parce que j'avais cousu des gilets trop grands et qu'ils tombaient sur les épaules. Je fais du patch, pas des vêtements!
Les boules de pétanque sont des perles. J'ai expédié le tout aujourd'hui. Je pense que Philippe, le collègue de mon frère, responsable de la partie service donc déco fera des boules de pétanque en terre peinte car les perles sont petites et pas très brillantes

Nouveauté pour moi cette année : les têtes en feutrine. Je n'avais pas récupéré toutes les marionnettes faites l'année dernière mais j'en ai quand même pas mal. Philippe avait fait des têtes en terre. J'ai trouvé ce livre


Beaucoup d'idées très chouettes et variées dont des têtes en feutrine. J'ai commencé par en reproduire puis j'en inventées. Des têtes de femmes et des têtes d'hommes


                                  Voilà les premières et j'ai ai d'autres en projet 


                                            oui, je me suis lâchée sur les couleurs!


Admirez les cheveux blancs. la feutrine est un peu rigidifiée par la texture en relief, je verrai ce que ça donne.

                                     La dernière ne sera pas la plus facile.


Je pense que je serai obligée de faire une sorte de bande entre le devant et l'arrière pour donner du volume à la coiffe.

Je les ferai la semaine prochaine. Ce seront mes devoirs de vacances. Dimanche prochain, nous partons dix jours dans le Lubéron, à Bonnieux. Impossible de partir sans un peu de choses à faire avec mes mains. Plus quelques livres. Repos, soleil, bons restos, tourisme et en bonus, week-end avec notre fils aîné! Le bonheur!

Je ne pense pas poster avant au moins trois semaines. Merci beaucoup de vos visites, de vos commentaires, de votre présence :-)
Mes abonnées ont peut-être vu tout d'abord cet article avec juste son titre. Erreur de manipulation de ma part!!! Pour une fois, je préparais mon article à l'avance. Je pensais le poster en fin de semaine. Eh bien, non, ce sera ce soir :-)

Portez vous bien, profitez bien de ce début de printemps et je vous retrouve en avril avec grand plaisir!

jeudi 19 mars 2015

un sac à glisser dans le sac à main et son tuto

Mam dont je vous avais déjà montré le talent à la fin de cet article-là est venue à notre réunion du mercredi avec un sac à ranger dans un sac, vous savez ce genre de sac qu'on trouve maintenant, super pratique mais pas forcément très beau, le sac de dépannage en quelque sorte.
J'en ai aussitôt fait un qui m'a déjà bien servi et j'ai continué. Voilà le résultat avec quelques explications.

                                                           le sac tel que je peux l'utiliser









et le sac fermé première version. Je vous montre comment j'ai fait et mes variantes









                                                              le tuto


Les dimensions sont approximatives, N'hésitez pas à les modifier un peu suivant les disponibilités que vous avez en tissus.

 J'ai renforcé la couture d'assemblage avec un point de broderie. Les chats sont vraiment craquants!

       Suite à l'expérience de plusieurs sacs cousus. Le rabat peut être beaucoup plus petit et vous pouvez y glisser les anses que vous aurez faites dès le début. Vous glissez les anses sous le rabat, vous les rabattez vers la haut, les épinglez et les cousez. C'est beaucoup plus facile!

les deux anses sont deux grands rectangles dont j'ai rabattu 1/2 cm de chaque côté, que j'ai plié ensuite en deux et cousus tout du long.
 
                                             
                                                                     la pochette 
                                                        chaque carré fait 12,5 cms de côté
                                                              la pochette fait 12 x 22,5

Deux carrés en log cabin en couture sur papier, assemblés et entourés d'un biais.
Le voile de non tissé permet de ne pas mettre de doublure. Le but est de faire un sac le plus fin possible, qui prenne le moins de place possible. Vous verrez ensuite mes variantes de pochette.


positionner la pochette et la coudre seulement sur trois côtés (les traits noirs). La hauteur entre le haut du sac et le haut de la pochette doit être légèrement inférieure à la hauteur de la pochette pour faciliter le pliage. Si la pochette fait 12 cms de haut, la positionner à 10 ou 11 cms du haut du sac.
Ah oui, j'allais oublier!! AVANT DE COUDRE, glisser au milieu à gauche, un morceau de ruban ou un bout de ficelle, enfin un truc pour permettra de glisser le bouton et de fermer le sac plié...Il n'est pas sur la photo car justement, j'avais oublié!!! Amélioration : cousez plutôt un petit morceau d'élastique à chapeau ou d'élastique un peu fin, c'est beaucoup plus pratique qu'un ruban rigide!
Un fois le tout cousu, coudre un bouton sur la droite de la pochette.

Plier le sac en deux, endroit contre endroit et coudre pour le fermer. Actualisation après quelques jours : Verveine et Lin a amélioré la réalisation en faisant des coutures à l'anglaise. C'est plus propre, surtout si on offre le sac en cadeau et c'est plus solide. Allez voir son sac, le tissu est superbe et parisien.


les deux anses sont deux grands rectangles dont j'ai rabattu 1/2 cm de chaque côté, que j'ai plié ensuite en deux et cousus tout du long. Puis, je les ai positionnées sur le sac et cousues.

                                                              et maintenant, le pliage





Et là, je me suis rendue compte que ce n'était pas très serré et que le sac risquait de se déplier dans mon sac à main. Je l'ai donc roulé, j'ai cousu un autre bouton pour le fermer roulé et j'ai trouvé ça beaucoup plus pratique.
Je l'ai utilisé le week-end dernier et j'en suis ravie.
J'ai fait deux autres sacs. 
Leurs pochettes sont plus petites. Du fait que je roule le sac, c'est plus pratique si la pochette est réduite.



                     J'ai fait la pochette avec mon tissu de base plus quelques restes coordonnés. 



 La pochettes est doublée de tissu uni. J'ai ajouté quelques broderies pour  consolider la et la décorer un peu.


                                               Un autre essai avec deux fat-quarters


     pochette fantaisie ultra simple, doublée là aussi, de dimensions un petit peu trop réduites.



                                                les trois sacs roulés        






A vous de jouer!!!


Je n'ai pas fait que des sacs, je vous montre bientôt :-)

dimanche 8 mars 2015

sac en origami et son tuto

Oh que c'est bon, je viens de faire une cure de couture! Une petite semaine à coudre et voir les copines de couture. C'est bon, bon, bon!!!
J'ai fait quelques sacs dont un que j'aime particulièrement. Rapide et facile à faire. Pratique quand vous savez le dimanche que vous êtes invitée le mercredi suivant à un anniversaire. Et je me suis décidée à faire un tuto. Mon amie Véronique de Toulouse va être ravie! Ca ne fait que trois ans qu'elle me le demande.
                              
                                                       voici donc le sac offert mercredi


 et vous pouvez apercevoir la petite poche qui se cache sous le rabat .


J'ai vu ce sac pour la première fois sur le blog de Mai, une japonaise. Son tuto(clic) est en anglais mais je vous invite à aller le voir. Nos deux tutos se complètent.

Maintenant, les travaux pratiques:

                             
                               le sac fini faisait une bonne quinzaine de centimètres de haut


petit truc pratique qui permet de savoir jusqu'où coudre quand on doit coudre un angle. Je trace un trait à 45°, je couds jusqu'au trait, puis je tourne à 90° mon tissu et je continue.


                                        Ici, j'ai surpiqué avec un fil à broder Mettler.





Contrairement à Mai, je ne couds pas une ligne verticale au milieu. Cette ligne sépare les deux pochettes extérieures. Je préfère garder sa souplesse au sac.

 Les quatre centimètres non cousus serviront à faire le tunnel dans lequel on passera les rubans qui permettront de fermer le sac. A vous de voir quelle largeur vous voulez donner au tunnel.
Les coutures du bas permettent de donner un aspect plus raffiné au sac.




        
            



 A vous de vous lancer si le coeur vous en dit. 

Une autre variante dans le pliage donne un autre sac. cliquez là pour le tuto qui est en anglais mais très visuel.
 

voici pratiquement tous les sacs que j'ai faits. Le premier était pour moi, cousu la veille de mon départ en Chine pour y mettre mon appareil photo. J'y ai mis aussi, ma petite bouteille d'eau, mon paquet de mouchoirs, mon petit porte-monnaie. Les pochettes extérieures sont aussi vraiment pratiques. J'avais choisi de mettre une grande bandoulière et je m'en suis félicitée. C'était mon premier et je n'avais pas encore eu l'idée de rentrer les coins et c'était très bien car il a souvent été bien plein. J'avais aussi cousu un tout petit sac pour la batterie et la carte mémoire de l'appareil photo.


                                                                   






pour Véronique, je l'avais fait plus petit. Ses deux filles lui auraient bien pris;





Pour Alex et Cloé, déçues qu'il n'y ait rien dedans.


                                          des tulipes et un coeur










ici, point de broderie en haut







Une perle pour ajouter encore du raffinement pour ces deux sacs








ici,un bouton coeur
Et celui-ci,  Lou l'aurait bien pris à sa maman!


Voilà presque toute  ma collection. Vous voyez que suivant le tissu choisi, le style change. Si vous en faites, je serais ravie de recevoir une photo. N'hésitez pas à me poser des questions si vous ne comprenez pas tout.


A bientôt :-)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...