lundi 23 février 2015

automne ardennais et Norvège année 3

Un peu de désorganisation, pas mal d'aide à donner dans la famille, toutes générations confondues, grosse flemme pour prendre les photos et préparer l'article et voilà deux semaines qui passent vite. J'admire celles qui publient tous les jours ou plusieurs fois par semaine.
J'avais commandé le dvd de Catherine Redford sur le quilting à la machine. L'avoir visionné m'a donné envie de quilter mon quilt en nine patch déstructuré.
Des lignes droites, des points de broderie à largeur maximum et l'envie de m'amuser, d'essayer. Voilà le résultat


                                                je vous l'accorde, on ne voit pas grand chose

                                                                              et là?


                                                                  Ca va mieux!





Au départ, je voulais juste faire les espèces de vagues. Evidemment, au bout de deux lignes, je m'ennuyais. Donc, j'ai improvisé. J'ai quand même testé chaque point sur un petit échantillon et je me suis lancée. Dans la dénomination "Pfaff" j'ai utilisé des  points de patchwork et des points utilitaires. Toujours en largeur maximum.
Je collais une bande de ruban adhésif et je calais le bord de mon pied de biche d'un côté ou de l'autre. Une fois les deux lignes brodées, je retirais le ruban et je brodais au milieu ou pas.
J'ai appris que même avec une extension de machine à coudre, ce n'est pas très pratique. Un jour, il me faudra une table où la machine est intégrée. De temps en temps, le quilt se coinçait dans un coin de l'extension et du coup donnait des points irréguliers. J'ai aussi appris que si j'utilise une chaise réglable en hauteur, c'est nettement mieux. Mon dos était bien, mes épaules détendues et du coup, pas de douleurs le soir!!! Et avec les gants spéciaux que j'avais déjà montrés , je ne me cramponne pas à mon quilt et je suis moins ou pas tendue! Oui, oui!

Tant qu'à tout faire à la machine, je l'ai aussi signé et titré à la machine.
On ne voit pas très bien. Mon nom et la date sont ton sur ton. J'ai ajouté un crayon fait à main levée.


le titre est en fil à broder multicolore Mettler, automne ardennais. Cet automne qui m'a tant manqué quand nous habitions à Mandelieu.



J'aurais volontiers fait un biais reprenant les couleurs du quilt mais j'avais utilisé tous les restes et je ne voulais pas ajouter encore d'autres tissus. Donc biais simple qui, de plus convient mieux au recto.

 Le revoilà avec les deux côtés. Même mes copines fan de quilting main ont aimé!

J'ai beaucoup aimé faire ce quilt dans toutes ses phases.

J'ai commencé à travailler pour mon frère et ses élèves qui vont encore cette année en Norvège. Celles qui me suivent depuis un moment se souviennent de mes marionnettes et de mes poules. Si vous cliquez sur "Norvège" dans les libellés ou là (clic) vous pouvez revoir mon aventure.
Cette année, c'est beaucoup plus simple et ça me convient bien. Le thème est la Provence et je me contente de faire de petits et grands chemins de table et des sachets de lavande. Ca sent presque l'été!
Je devrais aussi faire des yoyos pour les serveuses.


A bientôt :-)

samedi 7 février 2015

l'aventure du massage, fin

Mon mari et moi avions décidé de refaire notre formation avancée ensemble. La première formation, chacun dans son groupe avait occasionné de grandes joies pour chacun de nous deux mais aussi de grandes frustrations. Nos formateurs avaient été réticents mais nous étions persuasifs. Si c'était à refaire...je ne referais pas! On en a bavé!!! Mais j'ai appris beaucoup sur moi, j'ai enfin réalisé et accepté que mes forces étaient ma douceur et mon côté maternant. Par contre, une personne m'a fait réaliser que mes attentes étaient souvent très lourdes. C'était bien de me l'entendre dire mais il m'a fallu encore des années pour alléger un peu ce défaut. Je n'y suis peut-être pas encore arrivée complètement!
Revenons à mes tissus.
Toujours la bougie à décorer, comme dans le premier épisode et j'ai vécu une histoire étonnante, là encore. Voilà ce que j'avais fait, ce sont les deux seules photos que j'ai.



                                    les vraies couleurs sont plutôt là : 




Sur le même principe du "cathedral window" que j'ai utilisé là(clic), j'ai fait douze petits carrés et un grand. Le grand était pour nos formateurs Régis et Corinne. J'avais repris les deux tissus utilisés pour leurs mains (voir l'épisode précédent). La bougie était posée là.

J'ai fait les douze carrés comme j'en avais envie dans le choix des tissus et dans la façon dont je les ai pliés, dont j'ai plus ou moins découvert le tissu du dessous.

A la fin de la journée de formation, chacun a pris le carré qu'il souhaitait. Croyez moi si vous le voulez, chaque personne a eu le carré qu'elle avait repéré tout au long de la journée. J'ai trouvé ça extraordinaire. Je ne me souviens plus qui avait pris quoi. Mais quand même trois souvenirs. 
Le carré avec le soleil a été choisi par Cécile qui venait de vivre un moment très difficile et retrouvait le sourire. Je lui avais demandé de choisir en premier et qu'elle prenne le soleil nous a touchés et rassurés.
Le carré avec la lune et les étoiles a été choisi par Véronique car il lui rappelait ses balades matinales en forêt, tôt le matin quand le jour n'était pas encore levé. A son retour à la maison, sa fille lui a pris le carré et l'a perdu. Je lui avais promis de lui en refaire un, promesse non tenue. Je me suis souvenue il y a peu qu'elle vit à une heure de Charleville, que je pourrais aller me faire masser par elle (elle massait déjà très bien). J'ai fouillé dans mes boites et j'ai pu lui refaire le même carré. je vais attendre le printemps pour l'appeler, je ne veux pas risquer la neige sur la route, l'hiver est bien là!
Claudine avait choisi le carré à feuilles jaunes, vertes et bleues qui laissent deviner le tissu jaune du dessous. "Tu vois, m'avait-elle dit, le jaune, c'est le soleil qui est en moi et que je n'ose pas montrer. Mais je sais qu'il est là et que j'ose de plus en plus."

Décidément,le patchwork, ce n'est pas juste prendre des morceaux de tissus, les couper et les réassembler!Il s'y passe autre chose qui me plaît bien et me touche.

J'avais beaucoup aimé faire ces carrés. De temps en temps, me vient l'envie d'en refaire au coup de coeur, quand j'ai un peu de temps et de les assembler en un quilt. Un projet de plus...qui se fera dans une autre vie :-)

Voilà la fin de mon histoire massage et patchwork. .  Ca a été pour moi une grande aventure. Merci de l'avoir suivie. Merci de vos passages et de vos commentaires qui m'ont souvent émue.

à bientôt

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...