lundi 28 octobre 2013

vacances à Auxerre

En septembre, nous avons passé dix jours de vacances à Auxerre et dans sa superbe région. J'y ai découvert une boutique Ambiance patchwork. J'y suis allée trois fois dans une semaine, l'ambiance y est très agréable et j'ai craqué pour une série de tissus. J'avais envie de les travailler tout de suite et qu'ils n'aient pas le temps de dormir dans mes boites.

                                                          les deux tissus coups de coeur



            les tissus au complet, le vert est plus "caca d'oie" que ça, j'ai eu du mal avec lui!

  J'ai très vite décidé de faire du géométrique simple. J'adore le phase où je calcule comment optimiser mes tissus. Je prends une feuille à petits carreaux et je calcule, et je dessine et je recalcule et je redessine...et finalement je coupe.

                                                 

               


                                                        des carrés de 12 x 12 coupés


                    3 bandes de 5 x 12 coupés, en essayant de mélanger au maximum les tissus


                                           les voilà cousues, rassemblées (j'aime beaucoup)

                 des carrés de  5 x 5 coupés, mélangés sans doublon mais quelques fois inversés


                                                       tous les carrés en nine patch


une fois tous les carrés finis, j'ai fait des essais. Pas facile, je me suis rendue compte que ça allait être très chargé. Je suis incapable de visualiser ce que je vais faire contrairement à une amie. Quand j'ai choisi les tissus, je n'ai vu que les tissus que j'aimais. Heureusement que Sylvie du magasin et mon mari m'ont poussée à acheter des unis. Je n'ose pas imaginer ce que ça aurait donné si je n'avais suivi que mon idée.
J'ai tellement bougé mes carrés que je n'ai pas pensé à prendre des photos de la progression. Au final, j'ai décidé de positionner deux carrés d'unis ou de faux unis l'un à côté de l'autre pour reposer un peu le regard.




Après avoir étiqueté tous mes carrés, j'ai eu un doute et j'ai décidé de mettre tous les carrés à trois bandes au centre et d'alterner un nine-patch et un carré simple tout autour. Le résultat n'a pas été probant sur le moment. En revoyant, ce n'était peut-être pas si mal. Mais j'ai choisi la première version en ayant l'idée de faire ressortir les rectangles unis avec le quilting.



Hier, j'avais décidé de consacrer ma journée aux tissus : assembler mon top et vider ma corbeille de repassage. Je n'ai fait qu'assembler mon top... C'est une drogue! J'ai quand même fait une pause 























                                                                            le top

Je pensais le fermer juste par un biais fait avec le tissu à pois multicolores. Mais il a vraiment besoin d'être apaisé.




Il va donc y avoir une fine bande blanc cassé, puis une bande orange de la valeur de deux petites bandes et le biais à pois. Comme je n'ai plus assez de tissu, je viens d 'en commander. Heureusement, Sylvie en a encore en boutique. Je pense que la bande aura besoin d'un quilting assez présent. Je me demande s'il ne sera pas avec fil coloré. Je ne sais pas encore si j'essaierai de le faire moi-même ou si je le donnerai à faire à Leslie. J'ai très envie de le faire car je l'imagine plutôt géométrique et simple mais j'ai peur qu'il soit déformé, que je n'arrive pas bien à l'aplanir, qu'il y ait des plis. Si vous avez des conseils, je suis preneuse.

Et comme j'ai pris goût à faire deux quilts en un, je vais utiliser tous les restes pour l'autre face mais elle sera beaucoup plus douce, enfin j'espère!!!

J'ai beaucoup aimé faire ce top, j'ai beaucoup appris. Si je le refaisais, je pense que je ferais simplement des carrés plus grands de trois bandes pour qu'il soit moins dense. Moi qui n'achète pas facilement des tissus à grands motifs, je regrette beaucoup qu'il n'y ait pas dans cette gamme Moda des tissus avec de grands gentils monstres.

Et j'ai presque vidé ma corbeille de repassage ce matin...


Je voudrais vous remercier pour vos passages et vos commentaires. Ils me font chaud au coeur et si vous passez en sous-marin, ce que je respecte complètement, j'espère vous apporter aussi un moment de plaisir dans votre journée.

A bientôt.

mercredi 23 octobre 2013

plaisirs renouvelés, ma cuisine et le gâteau au potiron

Les journées et les semaines passent trop vite. Je veux écrire cet article depuis dix jours, depuis que nous sommes rentrés aux Pays-Bas. Et me voici de retour dans les Ardennes et enfin, je me pose pour vous montrer le mur de ma cuisine des Pays-Bas. Je ne m'en lasse pas, je le retrouve avec toujours autant de plaisir quand je reviens ou tous les matins quand j'y suis.


J'ai collé les cartes quand nous y sommes arrivés il y a douze ans, la poule est là depuis trois ans. Elle vient de l'atelier de ABCDaires à Lyon. Je l'ai brodée pendant un séjour à Toulouse où un de mes fils avait profité de mes compétences d'infirmière pour quelques jours.


 Les tuyaux de chauffage sont très pratiques pour tout accrocher. Les petits légumes viennent de l'atelier d'Eole et ont été brodés la même année que la poule pendant que je tenais compagnie à mon mari à l'hôpital et pendant ma convalescence post-opératoire. L'année 2010 avait été très riche en chirurgie chez nous et m'a permis de baisser le niveau de mon stock de broderie. Comme quoi, il y a toujours un côté positif à toute situation :-) J'ai collé sur les encadrements des boutons légumes de chez Buttefly couture

Et la broderie centrale, me direz-vous?


Je l'ai démarrée lors de vacances en Belgique, l'année où nous cherchions à acheter une maison à La Haye en 1992. Et je crois bien que comme j'adorais la broder, je n'ai pas trop traîné pour la finir. C'est la gousse d'ail et la crevette que je préfère. Désolée pour le flash!

Dans un petit coin, il y a aussi celle-là 

Je crois qu'elle vient aussi de Lyon. Pas de souvenir spécial attaché à celle-ci, ça arrive. Juste la difficulté de broder presque ton sur ton, plus jamais!!! et j'ai modifié le texte pour rendre hommage à mon grand-père qui m'avait offert entre autre, des torchons pour mon mariage. J'en ai gardé quelques uns, usés qui je l'espère feront partie un jour d'un quilt.

Sur la table de ma cuisine, il y avait 



dont voici la recette :

250 g de potiron râpé (je mets beaucoup plus)
150 g de sucre (je mets 100g)
150 g de farine classique ou de farine sans gluten (Mix Schär)
100 g de noix concassées
100 g de miel
4 oeufs
1 sachet de sucre vanillé
1 sachet de levure chimique


battre les oeufs et le sucre ensemble jusqu'à ce que le mélange soit clair et mousseux.
Ajouter ensuite tous les ingrédients les uns après les autres. Bien mélanger la levure chimique avec la farine avant de les inclure.
Faire cuire à 180° pendant une heure.
D'expérience, mon gâteau cuit à plutôt 170° et pendant 45 à 50 mn. Si le potiron est plutôt sec et le moule pas très épais, ça cuit encore plus vite.




Je le fais tous les ans pour régaler les participants à un stage de Tai Chi organisé par notre prof néerlandaise et animé par des amis de Toronto et du Michigan. Nous les avons revus cette semaine avec grand bonheur. Mon mari a fait ce dessin assez réaliste! Le Tai Chi donne faim!


A bientôt

jeudi 10 octobre 2013

la jeune femme au chapeau

J'ai terminé aujourd'hui cette jeune femme au chapeau


Le groupe dont je fais partie organise une exposition tous les trois ans. Plusieurs projets sont proposés. J'ai démarré mon cahier en tissu.
La jeune femme au chapeau va faire partie d'un quilt commun avec les thèmes du chapeau et de la chaussure. Le tissu de fond est imposé, le noir est la couleur de base avec une touche de couleur pour égayer un peu. J'ai un peu triché en utilisant peu de noir. J'aime beaucoup le tissu beige et il est l'inverse du noir du rebord. Je les ai utilisés pour les bordures du quilt des danseurs.
Ma Fée Bobine m'a présenté le superbe livre de Patricia Linder, "les élégantes à broder et à coudre" et j'ai vite trouvé mon bonheur.
Le chapeau est appliqué. C'est loin d'être ma technique favorite, j'aime coudre à la main mais retourner le tissu dans les angles et les courbures, grrrrrrrrrrr....J'ai pesté! Le visage et les feuilles sont brodées avec un seul fil. Les baies sont en feutrine, collées puis maintenues et agrémentées par des points de noeuds. Je suis très heureuse de l'avoir réalisée.

Je donne mon travail demain à la responsable du groupe. J'ai une idée pour la chaussure et j'ai jusqu'en décembre pour la réaliser!

A bientôt.

dimanche 6 octobre 2013

les vaches cobayes

Dans la série animaux pour anniversaire, en voici un autre. Mon amie Catherine, une des Catherines car j'en ai d'autres en stock, adore les vaches. Dès que j'en vois des rigolotes, je lui en offre et pour ses 50 ans, l'évidence était là. Un quilt avec des vaches. Je vais commencer par la fin. Le voici terminé.
Je voulais des vaches bien sûr, le tissu rose avec les coeurs, le tissu où sont dessinées les vaches et le tissu "peau de vache" évidemment. J'avais dans l'idée de mettre le tissu à carreaux qui fait un peu campagnard. C'est un tissu Debbie Mumm que j'avais acheté sur un coup de coeur comme la plupart de mes tissus. J'achète sans savoir ce que je vais faire avec et un jour, il sort de la boite. Le tissu de fond a été acheté pour un autre quilt et il était trop dense. Il est toujours très dense mais il me plaisait bien. J'avais essayé comme ça :


et je trouvais ça un peu terne. Je savais qu'avec Catherine, je pouvais faire un peu déjanté.

J'avais acheté en même temps que le tissu imprimé avec les vaches un tissu avec des hortensias. J'ai fait un essai : 


Sur le coup, je n'ai pas aimé, je trouvais qu'on ne voyait pas assez bien la vache, qu'il n'y avait pas assez de contraste. En les revoyant trois ans après, finalement, elles me plaisent bien. mais n'ayant pas beaucoup de tissu "peau de vache", j'ai démonté pour pouvoir l'utiliser avec le tissu à carreaux. Comme j'adorais ce tissu à fleurs, je l'ai intégré par petites touches, dans ce carré par exemple : 

ou là : 


J'ai appelé de quilt "les vaches cobayes"


Je venais d'acheter le logiciel EQ7 et je l'ai utilisé pour calculer la taille de tous les morceaux de tissu de fond. Moi qui aime bien calculer sur une feuille de papier à l'ancienne, j'ai été contente d'utiliser le logiciel. J'ai beaucoup galéré pour comprendre comment il fonctionnait, le fait qu'il soit en anglais ne m'aidant pas trop! Finalement, je ne m'en suis pas servi depuis. Je suis trop spontanée pour préparer à l'avance un quilt, mais pour celui-ci, c'était idéal.
Dans ce quilt, je me suis aussi essayée au quilting machine. Je ne me suis pas trop mal débrouillée mais je me suis rendue compte que ça ne me passionnait pas autant que d'assembler mes petits bouts de tissus et que je n'avais pas la patience de m'exercer beaucoup pour avoir un résultat qui me plaise. Deux raisons pour lesquelles ces vaches ont été des cobayes!

Quand je vais chez Catherine, je le regarde à chaque fois et je me dis que j'aurais pu y ajouter un petit peu de croquet, un petit peu de broderie...mais voilà, il est fait, offert et Catherine l'aime bien comme ça. 

A bientôt.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...