dimanche 21 juillet 2013

mon seul quilt assemblé et quilté à la main

C'était il y a 16 ans.  A l'époque, nous envoyions en début d'année "le Journal des Labruyère" qui racontait notre année. C'était l'année de mes 40 ans et j'avais demandé à ceux qui le souhaitaient de m'offrir un morceau de tissu de 20cms x 20cms sans savoir ce que j'en ferais. J'avais intégré depuis peu un groupe de quilteuses "à la main" qui travaillaient toutes sur un thème. Le thème de l'année était le panier. J'ai vite eu une idée et j'ai réalisé ce quilt, assemblé et quilté main.




Soixante trois personnes m'ont offert un morceau de tissu. J'ai reçu un morceau du tablier de la grand-mère de Marie-France, un morceau du tissu du canapé de Jacqueline, de celui de Christine, un morceau de la robe de grossesse de ma belle-mère qu'elle avait gardé précieusement depuis 42 ans, un morceau d'un foulard Harley-Davidson offert par le président du club Harley de Toulouse, un morceau de l'édredon sous lequel nous dormions chez ma grand-mère, un morceau de tissu tahitien de ma tante. De la soie bleue et mauve, souvenir de voyage de ma kiné favorite, Isabelle, de la soie rouge achetée en  Chine  par Sylvie, une amie de collège, un morceau d'un foulard en soie de mon amie toulousaine. Marie-Paule avait acheté un tissu avec des tulipes dans des vases, Anne-Marie m'avait donné un tissu avec lequel elle avait un patchwork pour une de ses filles, Geneviève et Lionel m'avaient offert un tissu gris et rose, un ancien collègue de mon mari m'avait envoyé un tissu rouge avec une ancre. Andrée, mon autre maie de collège m'avait offert un tissu noir, peut-être inconsciemment, un souvenir de nos deuils parentaux, un des deux binômes de mon mari, un tissu de ses rideaux... Je ne me souviens plus des 63... J'avais ajouté pour ma part un morceau de ma tunique de grossesse, un morceau des quilts faits pour mes fils, un morceau d'un quilt fait pour ma Maman. Mes copines du groupe de quilt m'avait donné beaucoup de petits morceaux. J'avais puisé dans mes boites et quand je prends le temps de regarder ce quilt, je suis surprise de voir que j'ai certains tissus depuis si longtemps! 

Au verso, j'ai fait des étiquettes en collant deux tissus l'un avec l'autre et j'y ai écrit les noms de toutes les personnes qui m'ont offert du tissu. C'est un vrai voyage dans le temps de les relire, certaines personnes sont décédées depuis. C'est aussi un voyage en amitié et en expatriation. Je suis toujours en contact avec des copines de cette époque là, des copines se sont transformées en amies, je n'ai plus de contact avec d'autres...ainsi va la vie d'expatriée.

J'avais acheté le tissu de fond et celui de l'arrière à Amsterdam chez Den Haan et Wagenmakers. Les quilteuses connaissent ces deux messieurs qui se sont spécialisés dans les reproduction de tissus anciens néerlandais. A l'époque, leur magasin était un magasin classique de tissus de patchwork.


 Vous aurez remarqué la forme que j'ai donnée à cette forêt d'étiquettes. Déjà à l'époque...Il n'y avait pas de tulipes, mais!





J'ai baptisé ce quilt "quadr'Annie, quadr'amis".
mon amie Anne, magicienne des perles, m'avait offert un carré qu'elle avait brodé de A et j'avais demandé à Maryse de me broder le titre de mon quilt




et vous voyez que j'ai été honnête en disant bien que j'avais mis deux ans à le faire!

J'aime beaucoup ce quilt. Je viens de l'apporter à Charleville et il est dans mon atelier. De là où j'écris ce post, je le vois et je ne m'en lasse pas.
Le groupe auquel j'appartenais s'est disloqué au départ de sa créatrice en 1998 et je n'ai plus jamais fait du quilt complet à la main.

A bientôt

dimanche 7 juillet 2013

mon cahier textile, thème vacances, 1

Le groupe que j'ai intégré depuis peu déborde de projets et j'adore. Il y a des projets collectifs et des projets individuels. Un des projets individuels est de réaliser un cahier en tissu pour soi-même. Celles qui le souhaitent donnent un thème. Le premier est "vacances". Je suis restée sans idée pendant un bon moment. Pas envie de faire un paysage de vacances, des couleurs de vacances, rien de rien. Mes idées viennent la nuit ou quand je conduis. Comme je fais des allers-retours réguliers entre nos deux maisons distantes de 400kms, ça me laisse du temps pour cogiter. L'idée a dû venir en voiture. Quand nous sommes en vacances, je ne résiste pas à entrer dans une boutique de tissus, une mercerie...vous voyez de quoi je parle!
J'avais acheté en 2008 un tissu que je gardais précieusement, aucune idée ne me plaisant suffisamment pour oser tailler dedans sans peur de le gâcher. Vous aussi, ça vous arrive? Et au volant de ma voiture, je me suis dit "voilà, je vais utiliser ce tissu acheté en vacances. J'avais envie de refaire du cathedral window et je me suis lancée en reprenant l'idée de ce carré. Il fait partie d'un grand quilt en cours de quilting.

Voilà mon choix de tissus, le tissu de base est le plus grand





 







Mes quatre carrés pliés, zut, on voit moins les arbres. Classique mais je me fais toujours avoir!












                                      mes essais de combinaison de tissus























Mais non, cette nuit, j'avais pensé à une autre combinaison




parce que j'ai réalisé qu'il y avait aussi quatre petits carrés. Donc les grands carrés seront en soie bleue, les petits à pois verts et à la place du bouton, imaginez un yoyo blanc. Naviguez de la première photo à celle-ci et essayez d'imaginer ce que ça va donner.

L'idée suivante est de faire le verso de la page en utilisant le tissu à motifs pour le centre en essayant de laisser paraître les arbres.

Les pages de mon livre seront carrées et je devrais découper le tissu brun en rectangle pour qu'il serve aussi à la reliure.

Cet après-midi, visite au musée du feutre à Mouzon. Si vous regardez le lien (musée du feutre écrit en bleu), faites défiler les images du programme 2013, ça donne envie.

Et j'essaierai de ne pas me relever cette nuit pour finir mes carrés...

A bientôt


vendredi 5 juillet 2013

Lou a reçu son memory

La poste a livré son memory à Lou il y a un mois. C'était trop mignon d'entendre ce petit bout de bonne femme de deux ans au téléphone me remercier. Je craque!
J'avais personnalisé mon cadeau en utilisant les points de broderie de ma MAC. J'avais offert à la demoiselle un sac fait avec ce tissu très frais . Vous pouvez remarquer sur cette photo que je ne fais pas un travail hyper précis...Le cutter circulaire a dévié et je n'ai pas corrigé! Les carrés de feutrine font théoriquement 6x6 cms. Ceux de tissu 5x5 et sont cousus au point zig-zag. Pas besoin de les fixer avant de les coudre. La feutrine accroche le tissu.

                                     


Voici la boite pleine     




et prête à expédier



 Je vous montre une sélection de carrés, les couleurs sont complètement éteintes par la photo








 des coeurs








des fleurs












le monde animal











et tous les carrés


Si je veux compléter le jeu, je saurai quels tissus ont déjà été utilisés.

Lou était ravie, sa maman encore plus. Elle est professeur des écoles en maternelle. Je lui ai promis un jeu pour sa classe contre la promesse de ne pas utiliser celui de Lou pour son boulot.
Etant moi-même fille d'une instit en maternelle, j'ai vu mes jouets partir à l'école. Ca a laissé des traces!

J'ai fait un autre memory pour Joachim sur fond noir, la photo a été prise en vitesse, juste avant de l'emballer...
La maman de Joachim coud. J'ai donc ajouté dans la boite des carrés de feutrine noire et elle va y coudre des tissus de sa réserve.

Bien sûr, les carrés sont en double. Lou et Joachim sont trop jeunes pour jouer au memory mais les carrés peuvent être utiliser pour les faire parler, rêver, trier...

Un autre memory est en route. Je vais l'offrir à une amie qui a quatre petites-filles de 5 ans à trois mois. Elles habitent toutes près de chez elle. Le jeu restera chez la mamie. Une maman est aussi prof en maternelle et l'autre est orthophoniste. j'espère ne pas avoir de commande :-)

Et je vais en faire un pour moi.

J'ai montré le jeu au groupe que j'ai intégré dans les Ardennes. Danielle qui s'occupe de ses petits-fils de 8 et 9 ans pendant deux semaines va leur faire choisir les tissus et coudre à la machine. Ils ont déjà utilisé la machine à coudre lors d'un précédent séjour. Je trouve ça vraiment génial que les enfants fassent eux-même leur jeu avec leur grand-mère.

A bientôt

mardi 2 juillet 2013

voyage immobile à Tahiti

J'aime avoir des tissus venus d'ailleurs. Je suis une voyageuse immobile, je voyage grâce aux tissus que j'achète et aux cadeaux que me font mes amies voyageuses.
Mon premier voyage immobile, je l'ai fait à l'âge de 6 ans. Mon oncle Jacques revenait avec sa famille de leurs trois premières années à Tahiti et ils nous ont gâtés.
Maman était douée en couture et m'a confectionnée cette belle petite robe avec un coton tahitien. Je dois dire à ma grande honte que je ne me souviens plus de cette robe que je trouve adorable avec ses deux volants autour du cou et en bas. Par contre, je me souviens très bien d'un ravissant collier de petits coquillages pointus. Je l'avais mis pour aller à l'école, toute fière. A la fin de la journée, l'institutrice qui corrigeait nos cahiers s'est exclamée " Celui-ci, c'est celui d'Annie " et je me suis dit "Ca y est, j'ai encore fait plein de taches!" Celles et ceux qui ont appris à écrire avec des plumes qu'on trempait dans l'encrier savent de quoi je parle. Pas assez d'encre, je n'écris pas, trop d'encre, les taches...Le juste dosage était tout un art que je ne maitrisais pas dans mes premiers mois de CP! Et non, l'instit avait reconnu mon cahier car un petit coquillage s'était détaché et était resté dans les pages. J'ai tellement adoré porter ce collier qu'il a perdu trop de coquillages et qu'il n'a pas survécu à un déménagement.

Mon oncle et sa famille ont fait trois séjours de trois ans à Tahiti. Entre chaque séjour, ils revenaient six mois et nous apportaient à chaque fois des cadeaux.
Mon père, grand fumeur, avait reçu un cendrier qui fait partie des images de mon enfance. Il me faisait un peu peur.



On retrouve le même dessin impressionnant sur ce pendentif en bois




Maman m'a donné l'année dernière ce panneau mural. je ne sais pas à quoi il sert à Tahiti. Je l'ai épinglé pour le moment sur un mur de notre maison en France en attendant que la pièce soit décorée autrement.













on voit aux déchirures que ce n'est pas un tissu de coton, je pense qu'il est en  fibres de noix de coco. J'ai cherché sur le net et je n'ai rien trouvé qui ressemble à cette natte.Je ne sais pas non plus de quoi est constituée la teinture.


                                                    
      

Cette pirogue nous a été offerte lors du premier retour. Maman était non seulement douée en couture mais était très bricoleuse, très imaginative. Etant instit en maternelle, ça l'a bien aidée. Pour mon anniversaire, elle m'avait confectionné un gâteau en forme de pirogue. Quel souvenir!
Nous avons reçu au fil des retours ce superbe coquillage de nacre et une coque de noix de coco


Les poupées Peynet sont apparues pendant mon enfance et j'ai reçu une Tahitienne. Malheureusement, le caoutchouc n'était pas de bonne qualité, il a séché et j'ai dû la jeter à grand regret.
Je revois aussi le "papier avion" et ces enveloppes bordées de bleu et rouge qui étaient destinées aux courriers internationaux.
Je me souviens aussi d'une fois où mon oncle est venu nous voir aussitôt son retour. Il avait rapporté des fleurs d'ylang-ylang. Cette fleur délicate et cette odeur étaient complètement inconnue à l'époque en Europe.

Voilà mon premier voyage à travers les tissus. Je suis très reconnaissante à Maman d'avoir préservé tous ces magnifiques cadeaux pendant cinquante ans malgré plusieurs déménagements.

C'était ma séquence nostalgie douce et sourire au coeur.

A bientôt.


Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...