mardi 26 février 2013

des tulipes pour Master Wan

En octobre 2011, je suis allée deux semaines en Chine avec un groupe de Tai Chi. Mon amie américaine Sally organise ce séjour une fois par an depuis plusieurs années. Nous étions accueillis dans un centre de médecine chinoise et avons reçu tous les jours Qi Gong, massage des pieds, acupuncture, traitement énergétique. Le tourisme était aussi au programme. La nourriture était exquise. Deux semaines magiques. Le groupe était composé d'Américains, de deux amis néerlandais et moi. Au bout des deux semaines, je mélangeais allégrement dans une même phrase les trois langues. Il faut dire que je baraguine plus que ne parle l'anglais et le néerlandais! Par contre,impossible d'apprendre un mot de chinois,mon cerveau saturait.
J'avais bien sûr choisi de faire un quilt pour remercier Master Wan de son accueil si prévenant. 
Comme je vis aux Pays-Bas, le thème des tulipes s'est imposé naturellement. Je me suis inspirée d'un modèle de  Maaike Bakker. La couture sur papier ne me plait plus beaucoup donc je l'ai redessiné et j'ai tout appliqué avec du Vliesofix. Le tissu du vase est un tissu traditionnel néerlandais que j'avais acheté il y a 24 ans pour mon premier quilt. Eh oui, j'ai de beaux restes :-). Un petit coeur s'est glissé au milieu de la tulipe en bas à gauche.


J'ai ajouté une fine bande pliée (jaune, rouge orange et verte) juste avant la bordure finale bleu marine. J'ai terminé par ce point de broderie que j'aime beaucoup avec un fil dégradé Mettler n°40, coloris 9937.
Sally m'a dit que le cadeau avait été apprécié et une amie qui est allée plus tard au Centre l'a vue dans la salle de détente de l'équipe médicale. Ça m'a fait plaisir!
Mon mari m'a demandé d'en faire un pour nous. Ça m'a aussi fait plaisir. Je voudrais qu'il soit un peu différent de celui-ci mais j'ai du mal à choisir d'autres tissus pour les tulipes. Un jour...

samedi 23 février 2013

couleurs


J'avais juste envie de faire un avant-dernier post sur mes poules avec les photos que j'aimais bien prises tout au long de ces douze jours assez intenses
















 la basse-cour au complet. Assez impressionnant. Heureusement qu'elles ne caquettent pas! Je ne pense pas que les soldats de terre s'attendaient à soutenir des poules!








les dernières photos viendront de Norvège, leur destination finale. Et ce sera donc en avril.


Merci beaucoup pour vos commentaires chaleureux. Je ne suis pas encore très douée pour y répondre. Blogger ne permet apparemment pas de vous avertir que je vous ai répondu. Parfois, je me trompe et clique sur "nouveau commentaire" au lieu de "répondre"...
Pour m'envoyer un commentaire (une amie m'a posé la question donc je réponds modestement), il faut aller en dessous de l'article,
cliquer sur commentaire, écrit en bleu (il peut déjà y avoir eu des commentaires donc c'est écrit 4 commentaires par exemple).
Vous rédigez votre commentaire et
vous vous enregistrez . Si vous avez un compte Gmail, vous devez déjà être identifiée (c'est bizarre, je le mets au féminin! pour une fois, le féminin va primer sur le masculin).
Si vous avez un blog, allez dans nom/URL et complétez. C'est une belle façon de découvrir des blogs en lisant les commentaires.
Si vous n'avez pas de blog, pas de comple Google ou si vous ne voulez pas que votre nom apparaisse, vous allez dans Anonyme mais écrivez-moi s'il vous plait dans le commentaire votre prénom et votre initiale ou un "truc" pour que je vous identifie si je vous connais.
Cliquez ensuite sur "publier" et on vous demandera de reconnaître des lettres et des chiffres.
Je sais , c'est un peu fastidieux mais je peux vous dire que je ne pensais pas que les commentaires me feraient autant plaisir.
Sachez aussi que je suis heureuse si vous passez incognito, en sous-marin. Je souhaite juste que vous aurez eu un moment de plaisir en regardant ce que je fais.

Je vous souhaite un excellent week-end en espérant que ces couleurs vous auront réchauffées. Ici, il fait encore bien froid et je sais que c'est un peu général en Europe. La cocotte, envoie-nous un peu de chaleur et de soleil.

jeudi 21 février 2013

Cinquante deux poules. C'est fait, gedaan, done!

Ça y est, j'ai mes cinquante poules! Les voici toutes dans un panier





























                                
                                             les dernières :
en rang d'oignon



d'un peu plus près
de dos...



d'encore plus près...vues de derrière, j'avoue, ça fait un peu fouillis. Où poser ses yeux?











 les lumineuses
















les excentriques. Oui, j'ai souvent repris les mêmes tissus que pour les premières















elle me fait penser à Miro ou Kandinsky











celle-ci est en hommage à mes amis et amies belges. 
Mais je l'associe aussi à mes deux copines allemandes que je retrouve le mercredi avec mon groupe anglophone.
Et je la garde pour moi!







la Néerlandaise






 

et la dernière, je l'ai appelée la poule de luxe. Ça m'est venu au moment où je mettais de la dentelle à sa queue. Ça fait un peu espiègle, ce que je suis. Ça pourrait faire vulgaire mais non, c'est une poule de luxe car elle a de la dentelle, les ailes sont appliquées avec un motif plus raffiné que pour les autres et ses pattes sont brillantes comme des collants. Et je la garde aussi pour moi.



Je viens de les recompter. J'en ai bien cinquante pour mon frère. Je les livre la semaine prochaine chez ma maman. Elles vont y rester quelques jours et elle va en profiter. J'en ai deux pour moi. Je voudrais en refaire pour moi, des jaunes, la Hollandaise, la rose, celle aux carreaux bleus...Je vais faire une pause et m'y remettre dans une bonne semaine. Il me restera quatre semaines avant Pâques.

Bonne fin de semaine à vous.

dimanche 17 février 2013

j'aime bien mes poules!

Ca devient une drogue...








Hier soir, j'ai fait celle-ci. Elle n'est même pas encore remplie. Une petite douleur au bras gauche commençait à me dire de me calmer, mais j'ai aimé la façon de la faire.







Ce matin, dimanche donc, j'ai réalisé que nous étions invités chez nos nouveaux voisins et que je n'avais même pas acheté un bouquet de fleurs. Pas de fleuriste ouvert le dimanche! J'avais dit que je viendrais avec quelquechose à manger, mais ça ne suffit pas. Aux Pays-Bas, on fait facilement un petit cadeau, nous ne pouvons pas arriver les mains vides, la tarte Tatin ne suffit pas. Mon époux a proposé d'apporter une bouteille de vin mais finalement, j'ai réalisé celle-ci



 Elle n'est pas parfaite mais je l'aime bien. J'ai trouvé le tuto chez bout de ficelle
Le tuto de la poule est plutôt en bas de la page. Il est excellent, très très bien expliqué, un régal. Il y en a d'autres donc un pour faire des fraises... Je le garde dans un coin de ma tête!
Les ailes de la première poule sont en feutrine (j'ai redessiné les ailes et la crête). Les ailes de la poule grise sont en tissu. J'ai collé les deux faces avec du Vliesofix et découpé ensuite la forme des ailes. J'ai acheté les deux tissus gris chez "Papa pique et Maman coud" lors d'un de mes séjours à Paris.
Les yeux sont des boutons.
C'est ce modèle que je vais prendre pour faire les dernières poules pour mon frère. Il est très pratique car on part d'un rectangle 

 sur lequel on coud le bec, les ailes, les yeux. Puis on épingle la crête, la queue, les pattes. On coud la poule, on plie, on coud, on retourne, on bourre, on coud et c'est fini!



samedi 16 février 2013

les poules, suite...

Souvent, des idées me viennent pendant la nuit. Cette nuit, c'était cette idée-là :



Glisser la poule sur la fourchette

autour de l'assiette, voilà ce que ça donne : 






J'aime bien...


J'aime un peu moins les poules faites hier. Suis vraiment pas douée pour les courbes. J'ai pensé à l'émission de Mathieu Vidard sur Fance inter. Mais oui, "La tête au carré" parce que



Le corps est assez arrondi, la tête, non! J'avoue avoir eu un grand moment de découragement et puis, finalement, je les trouve rigolotes.

12 rigolotes + 22 carrées = 34 poules. Encore 16 à faire. Je vais essayer la poule berlingot en essayant de fixer les ailes, la crête, le bec avant de tout coudre.


J'y retourne! Bon week-end à vous

vendredi 15 février 2013

pour Pâques en Norvège épisode 3 ...gros flop!

les oeufs, c'est pas mon truc. Les lignes droites, ça va, les courbes, décidément, non, pas pour moi. Voilà ce que je viens de faire :



C'est moche de moche. Ca godaille, ce n'est pas du tout arrondi et je ne vois pas comment je pourrais améliorer ma façon de faire, j'abandonne...



Ce sera une boite d'oeufs biscournus rien que pour moi.



 
Et je fais quoi avec tout ça? Parce que, organisée comme je suis, j'en avais coupé beaucoup. Un arbre multicolore en appliqué? Si vous avez des idées, elles sont les bienvenues. Les rubans, pas de souci, ils seront utilisés facilement.

Hier, il neigeait, aujourd'hui, soleil! 

Je vais commencer les autres poules et j'ai déjà d'autres idées vues sur internet . Il y a des petites poules berlingots assez espiègles. 

Bonne journée à vous.







tuto des poules

Il vous faut :

deux tissus pour le corps de la poule
de la feutrine rouge pour la crête
de la feutrine jaune pour le bec

J'ai fait un gabarit pour les triangles avec du bristol à petits carreaux. 
Pour la poule, le triangle cousu fait 8 cms de côté donc il faut ajouter la marge de couture. Pour moi, 0,75 cm tout autour. 
Couper deux triangles de chaque tissu.

Pour la crête et le bec, le petit triangle fait 2 cms de chaque côté. Dessinez la base de 2 cms . La hauteur du triangle est d'à peu près 1,8 cms. Pas besoin d'être très précise de toute façon.
Dans la feutrine, couper deux triangles rouges et un jaune. La crête peut être aussi  sympa avec trois triangles.




Coudre les triangles deux à deux. Je rabats les coutures sur le tissu le plus foncé.
Positionnez les petits triangles de feutrine vers l'intérieur sur l'endroit d'un des deux carrés formés. 
Puis posez le deuxième carré dessus.
Attention, les deux crêtes doivent bien se chevaucher, sinon elles seront écartées. A la fin du tuto, je vous montre une photo où j'ai positionné les deux triangles trop éloignés l'un de l'autre. 




Coudre les quatre côtés en laissant une partir non cousue pour pouvoir retourner la poule. Pour savoir où je ne dois pas coudre, je mets deux épingles l'une à côté de l'autre. Ce sont mes points de départ et d'arrêt.
Couper un peu les coins pour qu'ils soient moins épais.



Retourner la poule. Bien former les coins. Je les pousse avec des ciseaux dont les bouts ne sont pas trop pointus.
Repasser pour défroisser si nécessaire.


Marquer les yeux. J'utilise un stylo Posca. Vous pouvez utiliser un feutre classique, mettre une perle, un rond de feutrine...




Remplir la poule de"bourre". pas trop surtout en bas.
Fermer votre poule. Pas besoin de faire un point invisible, on ne verra pas ce que vous avez fait car ensuite, 
coudre ensemble les deux pointes du bas. C'est là où vous serez contente de ne pas avoir trop rempli la base de votre poule.



Et voilà la poule terminée qui fait face à la poule avec la "crête de la chance". Ben oui, comme les dents de la chance ou dents du bonheur! Sympa aussi, finalement...


Et voici une façon de décorer la maison pour Pâques!

Surtout, n'hésitez pas à me faire des remarques, suggestions. C'est mon premier tuto. J'ai déjà appris qu'il fallait choisir des tissus simples pour bien montrer les ajouts ou le fil cousu.

Bonne réalisation et si vous m'envoyez les photos de vos poules, je serai ravie.

mercredi 13 février 2013

pour Pâques en Norvège épisode 2


ou des tulipes et des poules

il neige encore ce matin sur la Hollande, le temps idéal pour être les mains dans mes tissus. J'ai fini les poules carrées et j'ai préparé un tuto, voir le post suivant. Je vous montre d'abord mes poules.



Les voici d'abord en vrac ...avec les tulipes. Même pas de perce-neige dans notre jardin! Chez les copines, oui.




Puis en ronde...(si vous cliquez sur les photos, vous pouvez voir en plus grand. Les habituées des blogs savent, d'autres non, donc je précise!)
 





















 











 Les classiques







Les excentriques





La poule un peu chic




Les poules rousses de mon enfance, souvenez-vous, celle du Père Castor








Et la poule de la Saint-Valentin pour mon amoureux. Je l'ai faite hier soir, en la cachant quand il venait me voir dans mon atelier. Il avait acheté le tissu avec les coeurs lors d'un déplacement à Friedrichshafen il y a bien 15 ans. Il me reste un tout petit morceau de ce tissu que je garde précieusement et que j'utilise par petits morceaux. J'aurais plutôt dû mettre du vert ou du bleu clair à la place de ce rose violacé. Trop tard!



Maintenant, je vais faire les oeufs.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...